You are currently viewing [Unipop] HISTOIRE POLITIQUE DES OUÏGHOURS ET DU XINJIANG DE LA CONQUÊTE SINO-MANDCHOUE À AUJOURD’HUI, par Rémi Castets – Film : « Tous surveillés, 7 milliards de suspects » de Sylvain Louvet – Lundi 10 janvier 2022

[Unipop] HISTOIRE POLITIQUE DES OUÏGHOURS ET DU XINJIANG DE LA CONQUÊTE SINO-MANDCHOUE À AUJOURD’HUI, par Rémi Castets – Film : « Tous surveillés, 7 milliards de suspects » de Sylvain Louvet – Lundi 10 janvier 2022

Description du cours

Les oasis de ce qui va devenir le Xinjiang sont conquises par la dynastie sino-mandchoue des Qing au milieu du XVIIIème siècle. En proie à des soulèvements réguliers, la région devient une marche de l’Empire avant d’être transformée en province. Se rattachant au monde turcophone d’Asie centrale, les populations vont tenter au fil des trois derniers siècles de s’opposer à la colonisation et la sinisation de la région. Pour autant l’État communiste chinois a développé un appareil de contrôle qui a réduit à néant toute forme de contestation.

Présentation de l’intervenant

Rémi Castets est Maître de conférences au Département d’études chinoises de l’université de Bordeaux Montaigne, qu’il a dirigé de 2016 à 2020. Diplômé de l’IEP de Bordeaux, il a suivi un cursus de chinois à l’Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO). Il est titulaire d’un doctorat en science politique à Sciences Po Paris. Ses recherches portent principalement sur le Xinjiang, les réseaux djihadistes ouïghours ainsi que sur la Belt and Road Initiative. 

Présentation du film

Tous surveillés, 7 milliards de suspects

De Sylvain Louvet et Ludovic Gaillard · France · 2020 · 1h30 · Doc · Format : Fichier · Copie : Capa TV.

Comment, sous couvert de lutte contre le terrorisme ou la criminalité, les grandes puissances se sont-elles lancées dans une dangereuse course aux technologies de surveillance ? Caméras à reconnaissance faciale, détecteurs à émotions, système de notation des citoyens, drones tueurs autonomes… Une obsession sécuritaire qui dans certains pays, est en train de donner naissance à une nouvelle forme de régime : le totalitarisme numérique.

Manifeste glaçant d’un monde hyper-surveillé, qui a valu à ses réalisateurs le prix Albert-Londres de l’audiovisuel en 2020. Une enquête internationale aux faux airs de dystopie. Saisissant.