You are currently viewing [Unipop] NUREMBERG, LA BATAILLE DES IMAGES, par Sylvie Lindeperg – Film : « Nuremberg, des images pour l’histoire » de Jean-Christophe Klotz – lundi 6 décembre 2021

[Unipop] NUREMBERG, LA BATAILLE DES IMAGES, par Sylvie Lindeperg – Film : « Nuremberg, des images pour l’histoire » de Jean-Christophe Klotz – lundi 6 décembre 2021

Description du cours

Nuremberg fut conçu comme un « procès-spectacle » au sens où le jugement des criminels nazis dépassa de très loin la question du verdict pour assumer des enjeux politiques, pédagogiques, mémoriels. Sylvie Lindeperg évoquera les préparatifs de ce procès international hors norme et la manière dont il fut pensé par ses maîtres d’œuvre, en insistant plus particulièrement sur le rôle central qu’ils assignèrent aux images. Puis, évoquant la dramaturgie des audiences et le jeu de ses différents « acteurs », elle mettra en lumière les multiples écarts entre le procès réel et le procès rêvé par les Alliés.

Présentation de l’intervenante

Sylvie Lindeperg est historienne, membre honoraire de l’Institut Universitaire de France, professeure à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Ses recherches portent sur les liens entre cinéma, mémoire et histoire, en particulier pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a notamment publié « Nuit et brouillard ». Un film dans l’histoire (2007) ; La Voie des images (2013) ; Les Écrans de l’ombre (2014) ; À qui appartiennent les images ? (avec A. Szczepanska, 2017) et Nuremberg. La bataille des images (éd. Payot, 2021).

Présentation du film

Nuremberg, des images pour l’Histoire

De Jean-Christophe Klotz · France · 2019 · 59min · Doc · FORMAT ? · Copie : Zadig

À quelques semaines du procès de Nuremberg, les frères Schulberg sont chargés de rassembler les images et vidéos des crimes nazis. Au cœur d’une Europe en ruine, et dans les conditions particulièrement difficiles, Budd et Stuart réalisent un film déterminant dans l’Histoire.

Du haut de leur 25 et 31 ans, les frères Schulberg ont accompli un travail colossal : de la centralisation des images, comme preuves irréfutables des horreurs de la guerre, à la captation des 218 jours de procès, ils sont aujourd’hui considérés comme de véritables acteurs de la mémoire collective. Haletant et indispensable, ce documentaire fourmille d’images d’archives et de témoignages uniques. Une véritable immersion dans les coulisses d’une enquête glaçante, qui fut successivement projetée lors des audiences, passée sous silence, perdue, puis enfin retrouvée pour être aujourd’hui restituée au monde.